BELGIQUE

Selon une enquête de Regus, fournisseur d'espaces de travail, 43% des managers belges prestent à distance pendant au moins la moitié de la semaine.

Au niveau mondial, c'est près de la moitié des managers (48%) qui travaillent la moitié de leur temps à partir d'un autre endroit que le bureau.
En Belgique, c'est le cas pour 43% des managers. Cela ressort d'une étude internationale menée par Regus auprès de quelque 26 000 répondants issus du monde professionnel et répartis dans plus de 95 pays.


L'étude montre aussi que 40% des managers belges (55% au niveau mondial) sont d'avis que l'on peut parfaitement bien manager à distance, pour autant que les responsables puissent suivre une formation spéciale à ce sujet.

Moins de rotation du personnel

Un quart des entreprises belges utilise pour l'instant un système de reporting pour monitorer l'efficacité des télétravailleurs. 39% des interrogés en Belgique font également appel à des solutions de vidéoconférences comme Skype pour assurer une bonne communication avec leurs travailleurs.

Plus d'un tiers des répondants belges (35%) estiment que les jeunes travailleurs prennent plus de responsabilités lorsqu'ils peuvent accéder au télétravail. « Fidéliser les collaborateurs talentueux est un des plus gros défis pour les entreprises belges.

En leur donnant la possibilité de travailler de manière flexible, on peut les garder motivés, ce qui, à son tour, tend à réduire la rotation du personnel », explique William Willems, Directeur Général de Regus BeLux.

Les aînés aident les juniors à conquérir le marché du travail.

Voilà l'idée qui sous-tend le « Relais de générations » que lance Delta Lloyd avec trois partenaires.

 

312.000 travailleurs approchent de leur pension.
Entre 2012 et 2017, ce sont autant d'emplois qui se libéreront et 270.000 jeunes sont prêts à entrer dans le marché du travail.
Logique donc qu'ils viennent occuper les emplois devenus vacants. Logique peut-être, mais la pratique nous apprend
que ce n'est pas aussi simple pour ces jeunes et qu'on leur demande souvent une certaine expérience professionnelle.

Ce paradoxe a donné l'idée à Delta Lloyd Life de créer une nouvelle plate-forme internet,
le Relais de générations, présentée ce 1er octobre – à l'occasion de la journée internationale des personnes âgées
– en collaboration avec Business & Society, et, côté francophone, le Forem et l'Union wallonne des entreprises (UWE)

Relaisdegenerations.be est plate-forme online qui permet aux jeunes d'être mis en contact avec des travailleurs qui vont bientôt prendre leur pension.
Le Relais de générations veut ainsi sauver tout un capital «expérience» qui risque fort de disparaître lorsque les baby-boomers prendront leur retraite dans les années qui viennent.

  

 Par ailleurs, il ambitionne aussi d'aider les jeunes à entrer dans le marché du travail où «l'expérience» est un critère de plus en plus souvent posé.

Un site de rencontre

On pourrait un peu comparer cette plate-forme à un site de rencontre dont l'unique objectif est de faire transmettre l'expérience professionnelle (par un senior) à un jeune (qui l'acquiert).
La période pendant laquelle, aîné et jeune partagent le travail (un peu comme lors d'un stage) peut déboucher sur un emploi dans l'entreprise mais ce ne doit pas nécessairement être le cas.
Le but est surtout de mieux armer les jeunes pour qu'ils puissent se faire plus facilement une place dans le monde du travail grâce à l'aide des aînés.

En pratique

La plate-forme online «Relais de générations » veut rassembler les générations en créant des duos «Junior – Senior ».
Ils se trouveront l'un l'autre sur base de différents facteurs comme la catégorie professionnelle ou le domicile.
Lorsque l'un et l'autre se mettent d'accord, ils confirment leur partenariat en signant une convention

(à télécharger sur www.relaisdegenerations.be).
Le senior pourra alors puiser dans sa large expérience pour coacher le junior pendant 1 mois (20 jours ouvrables).
Le « stage » est la plupart du temps non rémunéré, mais l'entreprise reste bien entendu libre d'accorder une indemnité si elle le veut .

La plate-forme a été mise ne ligne ce 1er octobre 2013 et a pour ambition de durer dans le temps.

Si vous approchez de la retraite et êtes intéressé par ce projet, faites-en part à votre service des ressources humaines ou à votre employeur.

 

SeniorFlex apprécie cette demarcheinnovante qui va dans le bon sens pour le developpement des emploi intergenerationnels

 

 

La validation sur la Région Bruxelloise reste peu connue des entreprises privées ou publiques.

 

A l'initiative du Cabinet du Ministre Madrane, le Consortium organise une avant-soirée d'information sur la Validation des compétences ce 15 octobre 2013 à 17h.

 

Ce sera l'occasion de découvrir les avantages de l'utilisation du Titre de compétence dans une gestion des personnes (recrutement, mobilité, gestion des compétences) , mais aussi de voir concrètement comment se déroule une épreuve de validation dans un de nos centres de validation.

 

Vous trouverez l'invitation en pdf avec le programme complet ainsi que les détails pratiques à l'adresse suivante : http://www.cvdc.be/uploads/media/Invitation-15octobre-Bruxelles.pdf

 

Cette invitation vous est destinée.
Et si vous avez des relais entreprises ou autres, n'hésitez pas à diffuser l'invitation.

Au plaisir de vous y rencontrer,

KEMPINAIRE Pascale

Consortium Validation des compétences

 

Commentaires SeniorFex:

SeniorFlex était présente estimant cette initiative excellente.

 

Dans le cadre d'un projet européen et d'une coopération transnationale, SeniorFlex participe à la promotion de l'opération "Toutes les Générations en Entreprise"


Les entités participantes sont issues de France (Chef du Projet), Italie, Espagne, Allemagne, Finlande

Voir le site  http://www.toutes-les-generations-en-entreprise.com/

Pour suivre cette opération, SeniorFlex recherche des employeurs susceptibles par leurs bonnes pratiques dans cet approche de toute "Génération en Entreprise" de concourir au "Trophée Trajectoires"

Envoyer en urgence votre candidature à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  

Un Senior d’exception, partage avec vous  son amour du Jazz…..


Vicky Down qui a 88 ans
, guitariste de jazz depuis la libération, je crois….

mais partage avec son auditoire ses souvenirs de Jazz.

Tout le monde peut s’y intéresser, ce n’est pas très formaliste. Il n’est pas nécessaire de s’inscrire et l’entrée coute un modeste 5 euros…

Rendez vous  le 10 octobre prochain à 14h15 précise
au Centre ARMILLAIRE, 145, bvd de Smet de Nayer   1090 JETTE tel 02/426.64.39  .

A propos

Nous sommes des femmes et des hommes de bonne volonté, luttant en Belgique et en France, depuis 2003, contre la discrimination par l'âge dont font l'objet les seniors et pour la liberté de choix de ceux qui désirent continuer à exercer une activité lucrative après 45 ans, sans subir rejets, préjugés, pénalités ni contraintes administratives.

Suivez-nous