FRANCE

Les Transmetteurs

Les Transmetteurs, des médecins pour qui la retraite n’est pas une cessation d’activité… Au contraire, c’est la transmission d’une expertise

Association Loi de 1901 les Transmetteurs demontre l'importance de l'apport des seniors comme le propose SeniorFlex dans son manifeste

"J'ai envie de transmettre ce que j'ai appris", Dr Catherine Roche, médecin du travail à la retraite, membre de l'Association Les Transmetteurs

« Mon métier m’a passionné... » Catherine Roche reconnait pourtant qu’au départ, le choix de la médecine du travail n’en était pas un : « Je venais de me marier, j’attendais un enfant et n’avais pas envie de sacrifier ma vie familiale. Finalement, j’ai exercé cette spécialité avec enthousiasme" Le Docteur Roche s'est fortement investi dans la prise en charge d'un problème de santé publique, qui, avant les années 1980, préoccupait peu les médecins : la souffrance mentale au travail. « C’était alors le début des emplois précaires », précise-t-elle. Cela l’a aidée à aiguiser ses capacités d’écoute et à vouloir les améliorer. « En 1993, j’ai suivi une formation à l’écoute qui a transformé mon approche du métier. Souvent, quand on est jeune médecin, on croit tout savoir des autres. Là, j’ai appris la modestie. On ne sait rien d’emblée, parce que chaque personne a son histoire et sa façon de réagir. Le meilleur moyen de savoir un peu et de comprendre, c’est d’écouter vraiment la personne, en partant de zéro... »
En septembre 2006, lorsque Catherine Roche prend sa retraite, elle souhaite que tout ce qu’elle a appris ne soit pas perdu. Elle a envie de donner un peu de ce qu’elle a reçu. Reste à trouver le cadre. « Je suis tombée sur une documentation présentant l’association fondée par Xavier Emmanuelli, Les Transmetteurs, qui répondait très exactement à ce que je recherchais. »
Son principe : les médecins retraités ont des compétences et une expérience qu’il serait dommage de ne pas utiliser. Elles peuvent être précieuses en cas de crise sanitaire, par exemple.
« J’ai suivi des miniformations pour acquérir des gestes techniques et méthodologiques dont je n’avais pas la pratique dans mon exercice passé. Cela devrait me permettre de me rendre utile... »
Les Transmetteurs
souhaitent également former des jeunes aux métiers de proximité du secteur médico-social. « Il s’agit de transmettre quelque chose sur le savoir-être (plus que sur le savoir- faire) aux jeunes qui vont se diriger vers les nouveaux métiers d’aide à la personne (personnes handicapés, âgées, atteintes de la maladie d’Alzheimer, en déshérence, etc.) », comme Catherine Roche, retraitée, certes, mais pas en retrait.

https://www.conseil-national.medecin.fr/sites/default/files/cn_bulletin/odm%20nov%202008%20complet.pdf

 

 

A propos

Nous sommes des femmes et des hommes de bonne volonté, luttant en Belgique et en France, depuis 2003, contre la discrimination par l'âge dont font l'objet les seniors et pour la liberté de choix de ceux qui désirent continuer à exercer une activité lucrative après 45 ans, sans subir rejets, préjugés, pénalités ni contraintes administratives.

Suivez-nous