Commentaires deSeniorFlex :

Les temps sont durs, et personne n’a de quoi financer les grandes réformes nécessaires.

Mais nous pourrions disposer d’une grande quantité de ressources , inexploitées actuellement
parce que les préjugés, les idées toutes faites , et les règlementations obsolètes d’une société disparue nous en privent indûment.

Il est temps de reconsidérer nos valeurs et de cesser de raisonner , dans une société devenue globale, rapide et dure,  comme on l’a fait il y a 30 ou 40  ans,
Nous n’avons plus 3 générations pour nous adapter.
Le défi est Maintenant.

L’expérience et les compétences des seniors peuvent parfaitement bénéficier à l’économie du pays
pourvu qu’on les libère des carcans actuels.
Plafond, interdits, pénalités, effets pervers  sont à corriger de toute urgence.

La pensée latérale mise en œuvre par les pays voisins nous montre la voie.
Les pays du Nord ont inventé les BEST AGERS, pour les 55+ qui veulent continuer une activité lucrative.
Ne serait- il pas temps de considérer de nouvelles formules dans notre vieux pays ?

Le portage salarial en est une et non des moindres.

 

 Le portage salarial au service du retour à l'emploi des seniors
'texte de Guillaume Cairou, PDG de Didaxis )

En 2015, la France devrait subir une crise du recrutement néfaste à l'économie. De nombreuses grandes entreprises qui sont nos clients n'arriveront pas à recruter à hauteur de leurs besoins de compétences. En dix ans, 1,5 millions d'emplois supplémentaires doivent être crées, alors que 6 millions de personnes partiront en retraite.

Dès lors, les plus de 800.000 plus de 55 ans inscrits à Pôle Emploi sont des professionnels dont nous ne pouvons plus nous passer.

C'est là que le portage salarial s'impose comme un remède au chômage des seniors et un puissant bouclier contre l'exclusion et la discrimination.

La contre-performance de la France pour l'emploi des seniors.
En 2011, 41,5% des seniors sont en emploi. Bien que ce taux d'emploi augmente, il reste très faible. Il reste notamment inférieur à celui de l'ensemble des pays de la Zone Euro (47,4%) et très en dessous de l'objectif de 50% qui avait été fixé par la stratégie de Lisbonne pour 2010.

Le portage salarial est une solution convoitée par les retraités.
Chez Didaxis, on compte plus de 55% de plus de 50 ans. Cela confirme une tendance retracée clairement dans les chiffres publiés en début d'année par l'IGAS annonçant un doublement en cinq ans des retraités ayant une activité.

Les seniors freelances sont un capital humain unique et précieux.
La plupart des entreprises sont conduites à sortir prématurément les seniors de l'emploi « classique » en considérant que la courbe des salaires conduit à des rémunérations élevées en fin de carrière, en inadéquation avec la productivité des intéressés lorsqu'ils restent dans les mêmes fonctions en leur sein.

Dès lors, une des solutions pertinentes est l'outsourcing partiel qui permet de conserver ces ressources précieuses en interne à hauteur et favoriser l'employabilité permanente en leur trouvant des missions au service d'autres entreprises : c'est le Portage Salarial.

Lever les freins à l'embauche des seniors pour préserver leur liberté, leur indépendance et leur dignité.
Il existe une anomalie qu'il convient de dénoncer. Les besoins en seniors chez les entreprises n'ont jamais été aussi grands. Il y a dès lors un paradoxe insupportable !
Ces entreprises ont du mal à embaucher des seniors mais offrent néanmoins de vraies opportunités de travail qui méritent de se poser la question de l'indépendance, notamment dans celles qui n'ont pas organisé en interne le transfert de compétences ces dernières années.

C'est ce qui nous conduit à refuser la fatalité et à ne pas accepter que près de 500.000 chômeurs français aient plus de 50 ans.

Les grands groupes et les administrations n'ont jamais autant fait appel à Didaxis (société spécialisée dans le portage salarial) pour trouver des retraités pour des missions ponctuelles notamment dans les secteurs banque/assurance, énergie/transport/BTP ainsi que celui du luxe.
L'immobilier a depuis peu de plus en plus recours à nos services. La plus jeune génération ne sait pas encore faire face aux situations complexes qui doivent être surmontées chez nos clients.

Le portage salarial, un outil au service de l'emploi des seniors cumulant emploi et retraite.
Si le portage salarial est aussi convoité par les retraités dans le cadre du dispositif cumul emploi/retraite c'est parce qu'il permet au retraité de conserver son indépendance tout en profitant d'un encadrement. Il devient ainsi un porté. Le portage salarial est une relation tripartite dans laquelle le retraité est salarié, ce qui est sécurisant, il faut le rappeler. C'est un dispositif gagnant-gagnant.

Le portage salarial permet aux retraités de se concentrer sur la relation avec le client et la mission en entreprise, pendant que la société de portage salarial s'occupe de la gestion administrative, de l'accompagnement professionnel et de l'assistance au quotidien.
Le portage salarial permet à ces retraités de compléter une retraite insuffisante (1.015 euros par mois en moyenne pour une carrière complète au régime général) par une activité à temps partiel.

Le portage salarial permet enfin de répondre au besoin d'indépendance des seniors en limitant notamment les risques d'une création d'entreprise.

Le portage salarial permet de surmonter la rigidité du marché du travail.
« Le succès du portage salarial est lié à deux phénomènes : la rigidité du marché du travail qui fait qu'en France nous avons la triste particularité de ne plus faire confiance à nos seniors qui font pourtant le succès de notre groupe par la richesse de leur expérience et leur très forte volonté de ne pas rompre le lien avec une activité qui a souvent été au coeur de leur quotidien. Cela est évidemment accentué par les faibles retraites de certains de nos salariés. Ils sont la clé de la croissance de demain ! » conclut Guillaume Cairou.

*Président du Club des Entrepreneurs, membre du PEPS et administrateur de la CICF.

 

La BNP et ses syndicats signent un accord sur l'emploi des seniors pour la période 2012 - 2015

Sont abordés dans cet accord les themes suivants:

   le temps partiel hebdomadaire en fin de carrière pendant 12 à 24 mois
                                                                             puis depart à la retraite à taux plein
   le temps partiel annualisé en fin de carrière pendant 12 mois
                                                                              puis depart à la retraite à taux plein

Cinq pistes pour relancer la carrière des seniors

 

 1. Aider les seniors à envisager leur seconde partie de carrière

 2. Favoriser la transmission des savoirs

 3. Leur offrir des opportunités à l'étranger

 4. Oser encourager la reconversion interne

 5. Les aider à se vendre

 

en savoir plus : voir  01net.  du  02/07/12
publiant les résultats d'une réflexion du cabinet "Nouvelles Carrières"

France - Le télétravail pour aider les seniors à  Vinci La Defense le 25 mai

"Le télétravail : facteur d'innovation organisationnelle et sociale". 25 mai 2010 18h30. à Léonard de Vinci. Plus de détails et inscription...

Le 25 mai 2010  à 18h30 aura lieu notre prochaine conférence / table-ronde, axée autour du thème : “Le télétravail, facteur d’innovation organisationnelle et sociale

“. Nous aurons la chance d’accueillir :

  • Nicole Turbé-Suetens    , Fondatrice de Distance Expert,  membre fondateur de 362.0 et co-auteur de lÂ’ouvrage

               Le télétravail en France : les salariés sont prêts !
(
préfacé par Nathalie Kosciusko-Morizet)

 

 

  • Pierre Morel   l’Huissier, Député et co-auteur du même ouvrage

     

  • Jean-Paul Bouchet, secrétaire général CFDT Cadres

     

  • Christine Baudoin, avocat au Barreau de Paris

     

  • Marc Thiollier, Accenture France

     

 

http://www.362point0.org/25-mai-le-teletravail-facteur-d-innovation-organisationnelle-et-sociale/

 


Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Envoyer un commentaire

Indiquez la valeur de 5 + 1 =

Haut de page
Sauf mention contraire, les textes de ce site sont © Seniorflex
et peuvent être diffusés sous une licence Creative Commons
Creative Commons License

 

France - Decathlon recrute des seniors

En application du plan emploi Senior du Gouvernement français, l'entreprise lance un appel aux seniors en recherche d'emploi

L'enseigne lance une grande campagne de recrutement. 

 

Decathlon, le leader européen des articles de sport, a décidé de lancer une campagne de recrutement de «seniors».

La raison?
Aucun plus de 50 ans ne postule si bien que l'enseigne a le plus grand mal à  remplir ses obligations légales imposées aux grandes entreprises: à savoir la mise en œuvre d'un plan d'actions sous peine d'être taxé à  hauteur de 1% de la masse salariale.

«La population vieillit et il faut que nos collaborateurs ressemblent à  notre clientèle», justifie Marie Pinet, responsable de la diversité de l'enseigne et agée de 32 ans, soit quatre de plus que la moyenne d'âge dans l'entreprise.
«Nos clients les plus agés préfèrent être servis par quelqu'un qui a plus de maturité», précise-t-elle. Et ce, notamment dans des rayons comme le golf, la pêche ou l'équitation
.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Envoyer un commentaire

Indiquez la valeur de 3 + 3 =

Haut de page
Sauf mention contraire, les textes de ce site sont © Seniorflex
et peuvent être diffusés sous une licence Creative Commons
Creative Commons License

A propos

Nous sommes des femmes et des hommes de bonne volonté, luttant en Belgique et en France, depuis 2003, contre la discrimination par l'âge dont font l'objet les seniors et pour la liberté de choix de ceux qui désirent continuer à exercer une activité lucrative après 45 ans, sans subir rejets, préjugés, pénalités ni contraintes administratives.

Suivez-nous