INFORMATIONS BELGIQUE

Election 2012 - Réponses du MLD au Questionnaire SeniorFlex

SeniorFlex a envoyé aux responsables des partis politiques un questionnaire sur leur engagement concernant l'emploi des seniors - ( voir la lettre au chapitre information Belgique)

Vous trouverez ici les réponses que nous avons reçu.

1ere réaction : Le MLD 
 Voici les points principaux  sur lesquels nous voudrions connaître votre position, afin de les publier sur notre site et de renseigner les seniors sur les intentions politiques des candidats aux élections:

1.  Comment inciterez-vous les entreprises à mieux gérer leurs besoins en compétences, à lutter contre la discrimination par l'âge et à diffuser des exemples de bonnes pratiques ?

Une de nos solutions serait de diminuer drastiquement les charges qui pèsent sur le travail. Aujourd'hui l'employeur doit presque payer 3 fois le revenus net qu'il verse à son employé. Un travailleur senior, mieux payé vu son ancienneté est donc plus susceptible de subir un licenciement. Ce n'est pas acceptable car ces personnes, vu leur expérience, constituent la richesse de l'entreprise. Nous pensons qu'il faut donner plus d'importance aux travailleurs seniors dans les entreprises en leur donnant des responsabilités au niveau de la formation des plus jeunes.

2. Comment comptez-vous donner une impulsion nouvelle au travail des seniors ? Vos candidats sont- ils prêts à susciter et réaliser une grande campagne de communication sur le thème     « les Seniors, une ressource et non une charge » ?

Bien entendu, nous ne cessons de défendre cette logique. Sans nos anciens, nous ne serions pas ce que nous sommes. C'est pour cela que nous leur devons du respect. Malheureusement, ce respect disparaît bien trop souvent. On délaisse nos seniors, on ne leur vient pas en aide, on les laisse même parfois sans soins. Au MLD, nous aimerions axer notre mise en valeur des compétences et de la richesse des seniors via l'intergénérationnel. Des seniors pourraient encadrer les devoirs de jeunes élèves, participer à des activités avec eux et remplir des missions de base que notre collectivité est incapable de prendre en charge.

3.  Comment vos candidats comptent-ils organiser l'accueil et le soutien concret des seniors qui désirent rester actifs ? Quelles actions  de terrain  prévoyez- vous pour encadrer l'offre et la demande de compétences diverses ?

Le mieux serait d'organiser un salon, d'informer les seniors des possibilités et de recencer ceux qui souhaitent participer à un tel projet. Le MLD estime en outre qu'il convient de créer un poste d'Echevin des Seniors au sein des Conseils communaux afin de montrer que la gestion de cette catégorie de la population constitue un enjeu primordial et d'avenir.

4.   Ne pensez-vous pas qu'il faille supprimer les freins à l'activité des seniors, tels que plafonds, interdictions et pénalités ?

Totalement, le MLD est profondément opposé à toutes ces barrières. Le travail doit toujours être récompensé. Il faut opter pour plus de libéralisme en la matière. Comment peut-on décider de plafonner du positif ? Comment ose-t-on sanctionner des démarches courageuses et positives ? C'est totalement illogique. Prenons l'exemple des maisons d'acceuil pour les enfants. Bien souvent dans certains villages, les parents n'ont aucune solution pour assurer la garde de leurs enfants. D'un autre côté, il y a des tas de grands-mères qui ne voient pas très régulèrement leurs petits-enfants. Pourquoi ne pas faire se rencontrer ces personnes afin qu'elles s'aident ? Tout le monde a à y gagner... C'est dans cette démarche que nous nous positionnons. C'est cela aussi la solidarité entre les générations.

 5.  Pensez-vous mettre en place un dispositif accessible à toutes les catégories de salariés pour valoriser les acquis de l'expérience et autoriser l'enseignement de ces compétences vérifiées et certifiées par leurs pairs, avant la disparition de cette expertise?

Bien entendu, cette richesse ne peut en aucun cas être perdue. Ainsi, un jeune qui arrive dans une entreprise devrait toujours être guidé et accompagné par un travailleur senior qui connaît l'entreprise et qui peut donner des conseils très utiles en améliorant ainsi l'intégration de la nouvelle recrue dans l'équipe.

 6.  Comment comptez- vous encourager la création ou la reprise de PME par des seniors qui veulent continuer une activité professionnelle ? Quelles mesures pensez- vous employer pour créer une synergie entre grands groupes et les PME dans votre bassin d'emploi ?

En supprimant les contraintes, les plafonds et les sanctions. Encourager le travail en diminuant les charges. Il convient aussi de mettre en valeur les seniors qui décident de passer le cap en mettant par exemple en œuvre un prix du senior entrepreneur.

 7.  Que pensez-vous du droit de choisir librement l'heure de l'arrêt de l'activité, et de  prendre en compte toutes les prestations de travail valoriser toutes les prestations de travail (y compris celles accomplies après 65 ans) dans le calcul de la pension individuelle ?

Pourquoi ne pas accepter d'offrir le libre choix au niveau de l'arrêt de l'activité ? Ca peut-être positif mais nous ne sommes pas certains que cela soit réaliste ni opportun. En outre, soucieux de l'égalité entre les citoyens/travailleurs, le MLD estime alors que ce libre-choix doit être accordé à tous. Ce serait dans la pratique très compliqué à mettre en œuvre... Pour le reste, il est normal et juste de valoriser toutes les prestations de travail, y compris celles accomplies après 65 ans, dans le calcul de la pension.

A propos

Nous sommes des femmes et des hommes de bonne volonté, luttant en Belgique et en France, depuis 2003, contre la discrimination par l'âge dont font l'objet les seniors et pour la liberté de choix de ceux qui désirent continuer à exercer une activité lucrative après 45 ans, sans subir rejets, préjugés, pénalités ni contraintes administratives.

Suivez-nous