ACTIONS

A Monsieur Elio di Rupo
Premier Ministre de Belgique

 

Monsieur le Premier Ministre,

SeniorFlex s'est réjouie de l'annonce  que vous avez faite, le 11 janvier 2013, des mesures prises pour encourager le travail des pensionnés.
Mais cela nous apparait insuffisant .

C'est un premier pas dans la bonne direction, et nous souhaitons vivement vous rencontrer pour parler du second...

Par ailleurs, au même moment, les Gouvernements régionaux se sont mis d'accord pour supprimer
le libre parcours dans les transports en commun pour les personnes de 65 ans et +.

Cet effet d'annonce  est catastrophique et l'apparente incohérence de ces mesures en tous sens nous consterne.


Tout le monde sait combien les seniors peinent à retrouver une activité rémunératrice;
Chaque jour, nous recevons les doléances affolées de nombreux seniors qui se demandent comment faire.

L'arsenal législatif actuel est encore plein de pénalités, plafonds, effets pervers , et la crise donne un prétexte tout trouvé aux entreprises pour rejeter les candidature, et discriminer suivant l'âge, sans se préoccuper des compétences.


Cette population senior, qui a de trop faibles revenus, est obligée de trouver un "petit boulot" soit pour survivre, soit parce que leur  situation leur impose un cumul emploi-pension. Si elle se voit imposer des dépenses nouvelles de transport pour aller rechercher un travail, difficile à trouver, c'est une double pénalité.


Monsieur le Premier Ministre, les seniors de 45 ans et + sont une classe de citoyens oubliés et malheureux !


L'année Européenne du vieillissement actif n'a produit aucun raz de marée, pas de changement notoire, peu d'amélioration de l'opinion publique.
Vous nous aviez gentiment écrit – en mai 2012 - que les services compétents nous entendraient, 
mais nous souhaitons vraiment avoir un contact avec vous, car le problème est transversal et concerne plusieurs ministères
L'action d'un seul ministres dans son domaine de compétence ne suffira pas pour rétablir un équilibre de droit au travail des Aînés, trop longtemps négligé par la Belgique.

Seniorflex est une force de propositions, aussi nous sommes persuadés que vous serez sensible à notre appel, 
il est urgent d'intervenir, car le travail au noir n'est pas une solution.


Nous vous prions de croire Monsieur le Premier Ministre à l'assurance de notre très haute considération.



     ASBL-VZW

Christiane ROBERT

Présidente - Voorzitster

Avocat Honoraire - Ere Advokaat

Tel 02 733 72 73

10a Square Vergote Bte 10, - Vergoteplein Bus 10

1200 Bruxelles 1200 Brussel

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - www.seniorflex.org

Madame Monica de Coninck
Ministre de l'Emploi

 

Madame la Ministre,

SeniorFlex se réjouit, des mesures décidées en Conseil des Ministres (annonce du 11 janvier 2013) pour encourager le travail des pensionnés. Cela nous semble insuffisant et une action concertée est très nécessaire.

Nous souhaitons vivement, en tant que force de proposition, vous rencontrer afin d'évoquer avec vous la difficulté qu'éprouvent les Seniors 45+  afin de retrouver une activité rémunératrice.

Le retour du vécu terrain de nos membres, et notre connaissance de ce qui se fait ailleurs (SeniorFlex France et FIDES), nous entraine à penser que notre association peut vous apporter son concours afin d'améliorer une situation difficile pour nos ainés.

Statut social d'auto entrepreneur ou de portage salarial (comme en France), Emploi à temps partiel, Télétravail, Flexicurité, Formation continue, Validation des acquis de l'expérience de terrain,  Intérim dans l'enseignement, Site gouvernemental pour l'Emploi Senior, campagne de sensibilisation pour changer les mentalités, nous voudrions partager avec vous  le fruit de nos études et de notre expérience de terrain,  sur le travail des Seniors.

 

Par ailleurs, nous voudrions signaler des dispositions incohérentes.
Simultanément, les Gouvernement régionaux se sont mis d'accord pour supprimer le libre parcours dans les transports en commun pour les personnes de 65 ans et +, alors que le gouvernement cherche  au même moment à encourager le travail des seniors, même après la pension.

L'effet d'annonce  est catastrophique et l'incohérence de ces mesures nous consterne.

Tout le monde sait combien les seniors peinent à retrouver une activité rémunératrice.

 

Chaque jour, nous recevons les doléances affolées de nombreux seniors qui se demandent comment faire.
Et en particulier tous les seniors n'ayant pour vivre qu'une pension incomplète, trop faible ou une seule pension de survie, qui voudraient garder un peu d'activité rémunératrice pour survivre.

L'arsenal législatif est encore plein de pénalités, plafonds, effets pervers, et la crise donne un prétexte tout trouvé aux entreprises pour rejeter les candidatures, et discriminer suivant l'âge, sans se préoccuper des compétences.

Madame la Ministre, les seniors de 45 ans et + sont une classe de citoyens oubliés et malheureux ;
une classe qui devient de plus en plus nombreuse !
Et pourtant ils possèdent des compétences et des savoir- faire qui pourraient être très utiles à notre économie !

L'année Européenne du vieillissement actif n'a produit aucun raz de marée dans les faits, pas de changement notoire, peu d'amélioration de l'opinion publique.  Manque de relais de communication ?

Nous souhaitons vraiment avoir un contact avec vous.
Nous avons aussi l'intention de demander audience à Monsieur le Ministre de Croo, ainsi qu'à Monsieur le Premier Ministre di Rupo, car cette situation concerne plusieurs compétences législatives et l'action concertée de plusieurs ministres serait bien nécessaire pour rétablir un équilibre de droit au travail des Aînés, trop longtemps négligé en Belgique.

 

Persuadés que vous serez sensible à notre appel,  nous vous prions de croire Madame la Ministre, à l'assurance de notre très haute considération. 

 

 

     ASBL-VZW

Christiane ROBERT

Présidente - Voorzitster

Avocat Honoraire - Ere Advokaat

Tel 02 733 72 73

10a Square Vergote Bte 10, - Vergoteplein Bus 10

1200 Bruxelles 1200 Brussel

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - www.seniorflex.org

 Suite  aux nouvelles mesures prises par le Gouvernement pour le travail des seniors, SeniorFlex répond aux questions de la RTBF le 11 janvier 2013à 19h 30,

voyez nos commentaires sous le titre Information/begique/ Nouvelles mesures légales pour le travail des pensionnés belges.

 

 

pour revoir l'emission:

 

http://www.rtbf.be/tv/revoir/detail_jt-19h30?uid=157138597668&idshedule=94593f4524f28673d4aad34bfe7ae17c&catchupId=13-TIJAP100-011-19-1&serieId=13-TIJAP100-000-19

 

 

Voici les chemins de la pensée de SeniorFlex
pour représenter, défendre et valoriser les seniors 45+
qui choisissent de rester actifs :

 

1° Communiquer sur une grande échelle
afin d’écarter la discrimination par l’âge
et préconiser le recrutement sur base des compétences.
Le Gouvernement doit manifester clairement que l’expérience est une richesse nationale,
 qu’il importe d’apprécier, et de réactiver.

 

Le Gouvernement doit supprimer tous les freins à l’activité des seniors
tels que tous les plafonds, pénalités, taxations, dispositions à effets pervers qui pénalisent l’activité  des Seniors 45+ qui veulent rester actifs.
Avant d’installer de vrais incitants - pour les Seniors, comme pour les entreprises.

 

3° Les activités aléatoires et précaires des seniors ont besoin d’un cadre juridique flexible et motivant : le contrat de partenariat senior (contrat cadre et optionnel) et le statut social des seniors actifs, ( réduit à une cotisation de solidarité (10% comme les étudiants) due sur le montant du contrat ou de la mission et non sur les périodes de temps indéfinies) l’ intérim, le portage salarial, le travail en temps partagé, le part time, le télétravail, les coopératives d’activité, la création ou la reprise de PME, la transmission du savoir-faire par l’enseignement, le Tutorat interactif ou les formations continues …doivent également être accessibles et praticables.
La formation continue tout au long de la vie est un MUST..

 

 4° Comme le programme TRED en Irlande,(1998) le Gouvernement devrait organiser un programme très étendu de Validation des Acquis de l’Expérience (VAE-EVC) permettant à tout senior intéressé de s’inscrire pour faire valider ce qu’il a fait toute sa vie sur le terrain, qu’il sait faire, et qui ne correspond pas nécessairement  à un diplôme préalable ni complet.
Ce certificat obtenu devrait permettre la reconnaissance officielle de compétences pratiques, opérationnelles, et assurer  la transmission du savoir faire en autorisant le titulaire à enseigner les matières validées. notamment en interim dans l’enseignement

 

Les temps ont beaucoup changé en 30 ans, et il faut assouplir le cadre d’activité professionnelle, là où ses dispositions sont devenues obsolètes, mal adaptées ou injustes.

Les Seniors 45+ constituent aujourd’hui 1/3 de la population tant en Belgique qu’en France. Cette nouvelle catégorie transversale de l’électorat mérite d’être entendue et suivie, dans l’intérêt économique et social de notre pays.

La pénurie des compétences et de main d’œuvre (qui est la conséquence du retournement de la pyramide des âges – plus de seniors vivant plus longtemps, et moins de jeunes actifs) pourrait trouver  d’intéressantes réserves de ressources, en libérant le marché des Compétences Seniors.

Voyez la Pétition sur www.seniorflex.org, signez- là d’un clic de souris

Et faites-vous membre de SeniorFlex ( www.seniorflex.org) afin de rejoindre les Seniors qui veulent être représentés et entendus !

Il est grand temps que les seniors prennent conscience de leur importance et cessent de rester passifs en attendant que le Gouvernement vienne à leur secours.

 

Prenez votre destin en main, et unissez- vous à SeniorFlex.

 

 Mevrouw de Voorzitster,

 

Hartelijk dank voor uw mail over de partijboodschap aan 45+ Senioren die actief willen blijven.

 

Uiteraard zijn wij als sociaal democraten gekant tegen elke vorm van discriminatie, niet in het minst wanneer leeftijd wordt gebruikt als grond voor discriminatie.
Onze ministers en parlementsleden zijn hierover geregeld actief, cfr. het initiatief van minister Monica  De Coninck omtrent het respecteren van de leeftijdspiramide bij collectief ontslag teneinde de oververtegenwoordiging van oudere werknemers bij ontslag tegen te gaan. Recent lanceerde Monica De Coninck ook de campagne die leeftijdsdiscriminatie wilt bestrijden: www.nogjongaloudophetwerk.be .
Meer info kan u ook vinden op http://www.s-p-a.be/artikel/nog-jong-en-al-oud-op-het-werk/

 

Daarnaast bevat het regeerakkoord een belangrijke passage op pagina 103 e.v. over het vrijwillig doorwerken na de pensioenleeftijd:

"- Vóór 65 jaar: Het huidige stelsel zal blijven, maar de sanctie zal in overeenstemming met de overschrijding zijn. De inkomensgrens zal voortaan geïndexeerd zijn.

- Vanaf 65 jaar: De beroepsinkomensgrens zal worden afgeschaft voor de personen die in 2013 42 loopbaanjaren tellen. In 2014 zal de maatregel worden geëvalueerd met het oog op een eventuele verhoging van deze loopbaanvoorwaarde. Vanaf een jaarinkomen van 33.000 € bruto zal de belastingvermindering voor vervangingsinkomens degressief zijn.
Voor de personen die niet aan de loopbaanvoorwaarde voldoen: de (voortaan geïndexeerde) inkomensgrens zal blijven, maar de sanctie zal in verhouding tot de overschrijding staan. Het zal onmogelijk blijven om bijkomende pensioenrechten op te bouwen wanneer men al een pensioen krijgt. Deze maatregelen zullen vanaf 2013 worden toegepast."

Het is nu een zaak van de regering om deze tekst om te zetten in concrete bepalingen die de doelstelling om vrijwillige doorwerken na de pensioenleeftijd honoreren.

Gelet op het feit dat de vragen om federale materie gaan, hopen wij u hiermee een antwoord te hebben gegeven op de algemene stelling waar sp.a voor staat met betrekking tot het stimuleren van langer werken en actief ouder worden op de werkvloer.

De andere vragen behoeven meer studiewerk om onmiddellijk een pasklaar antwoord op te formuleren.
We geven deze door aan onze studiedienst en wensen u alvast te bedanken voor het signaleren van eventuele tekortkomingen in de strijd tegen leeftijdsdiscriminatie en voor ouderen aan het werk te krijgen en te houden.

Met vriendelijke groeten,

Bruno Tobback

sp.a voorzitter

A propos

Nous sommes des femmes et des hommes de bonne volonté, luttant en Belgique et en France, depuis 2003, contre la discrimination par l'âge dont font l'objet les seniors et pour la liberté de choix de ceux qui désirent continuer à exercer une activité lucrative après 45 ans, sans subir rejets, préjugés, pénalités ni contraintes administratives.

Suivez-nous