Aide aux entreprises en difficulté - Dispositif "Ré-Action" pour soutenir l'emploi

Sur proposition du Ministre de l’Économie, Willy BORSUS, le Gouvernement de Wallonie dote la SOGEPA d’un nouvel outil, « Ré-Action », un programme d’accompagnement économique et financier aux entrepreneurs de moins de 10 personnes qui traversent une période de difficultés passagères.

Pour Willy BORSUS : « Il s’agit de combler un vide qui existait : ce sont les plus petites entreprises qui connaissent en général le plus de difficultés mais rien n’existait pour les soutenir, notamment financièrement.
La Wallonie veut être mobilisée pour ceux qui osent, qui créent de la valeur, de l’activité et de l’emploi !
 »

Le nombre de faillites reste élevé en Wallonie. Sur la période de septembre 2018 à septembre 2019 (chiffres Statbel), soit 13 mois, 2.983 faillites ont été prononcées principalement dans les entreprises de moins de 10 personnes.

La crise du coronavirus ne fait que confirmer ces chiffres : selon une étude menée début avril 2020 par les fédérations patronales (UWE, Beci, Voka, Unizo) et soutenue par l’ERMG (l’Economic Risk Management Group), la FEB et la BNB, les risques de faillites restent plus importants dans les petites structures, moins armées pour faire face aux difficultés. Et ce sont de surcroît celles qui ont enregistré la baisse d’activité la plus importante. Début mai 2020, la même enquête menée auprès de plus de 4200 entreprises révélait que 9% des entités interrogées rapportaient un risque de faillite « probable » ou « très probable ».

Dans ce contexte, le Ministre de l’Économie wallon, Willy BORSUS souhaite que ces petites structures en retournement soient mieux épaulées.

C’est pourquoi il confie à la SOGEPA la mission de coordination de ce nouveau dispositif en étroite collaboration avec les Chambres de commerce du Luxembourg belge et du Brabant Wallon qui couvriront l’ensemble du territoire de la Wallonie. Avec Ré-Action, la SOGEPA complète sa chaîne de valeurs du soutien au retournement et à l’anticipation des entreprises de toute taille.

Ré-Action propose d’intervenir à plusieurs moments et niveaux à l’approche ou pendant une période de difficultés.

A propos

Nous sommes des femmes et des hommes de bonne volonté, luttant en Belgique et en France, depuis 2003, contre la discrimination par l'âge dont font l'objet les seniors et pour la liberté de choix de ceux qui désirent continuer à exercer une activité lucrative après 45 ans, sans subir rejets, préjugés, pénalités ni contraintes administratives.

Suivez-nous