DISPOSITIONS LEGALES

Le cumul pension et revenu d'activité est enfin levé au 1/1/2015 pour les personnes ayant 65 ans,

mais aussi pour ceux qui ont eu une carrière longue - soit 45 ans - et n'ont pas encore atteint 65 ans.

 

Extrait de l'interview donnée à Medisphere

 Travail après la pension: Bacquelaine met fin à une discrimination

 A partir de janvier 2015, vous pourrez, en tant que retraité, continuer à travailler sans devoir limiter vos revenus à environ 18.000 euros.Le ministre des Pensions, Daniel Bacquelaine, a confié à Medi-Sphere sa volonté de modifier la réglementation en ce sens.
Le généraliste Daniel Bacquelaine a de la suite dans les idées puisqu’il avait déposé en novembre 2013 une proposition de loi (lire le Medi-Sphere publié cette semaine) visant à inclure les années d’études dans les années de carrière afin de permettre aux médecins retraités de bénéficier comme d’autres citoyens de la possibilité de travailler sans limitation de revenus après la pension.

Dans le cadre de la loi-programme, le ministre des Pensions va défendre une mesure permettant aux médecins retraités de travailler sans limitation de leurs revenus. Finie, la règle cumulative des 42 ans de carrière et des 65 ans qui pénalisait les médecins....
«Je vais bientôt déposer dans le cadre de la loi programme mon premier projet de loi sur la réglementation en matière de pension. Une des dispositions modifiera l'ancienne législation qui fixait deux critères cumulatifs:– 42 ans de carrière et avoir atteint 65 ans  pour pouvoir travailler après la pension sans devoir respecter un plafond de revenus.
Il ne faudra plus remplir qu'un seul des deux critères», confiait récemment le ministre des Pensions à Medi-Sphere.

 

Dans son programme électoral, le Mouvement Réformateur proposait également d’adapter la réforme du travail autorisé des pensionnés pour prendre en compte les années d’études dans le calcul des 42 ans de carrière. Il soulignait que la réforme prise par le gouvernement Di Rupo est «pénalisante pour des professions qui ont nécessité de longues années d’études comme les médecins, les dentistes, les notaires, les avocats…

A 65 ans, il leur est impossible de comptabiliser 42 années d’activité professionnelle et d’ainsi bénéficier de la nouvelle réglementation en vigueur concernant le travail autorisé des pensionnés.»
Cette discrimination, dénoncée également avec force par l’Absym, devrait disparaître à partir du 1er janvier 2015.

Voir le document officialisant cette décision en cliquant ici

 Attention à ce jour le décret n'est toujours pas publié !

 

 

 

Sabine Laruelle, Minister van KMO's, Zelfstandigen en Landbouw en Monica De Coninck, Minister van Werk, zijn blij dat de ministerraad vandaag hun wetsontwerp heeft goedgekeurd dat het systeem van de werkgeversgroepering hervormt.

 

De drie concrete wijzigingen zoals voorgesteld in het wetsontwerp zijn de volgende :

 

1) De arbeidsovereenkomst kan voor een onbepaalde duur, voor een bepaalde duur of voor een welbepaalde opdracht afgesloten worden ;

 

2) De voorwaarde waarbij de werknemer minstens 5 jaar werkloos moet zijn, wordt geschrapt. Dit opent de deur voor alle mogelijke kandidaten ;

 

3) Het is voortaan mogelijk een werkgeversgroepering onder de vorm van een VZW op te richten.

 

De werkgeversgroepering heeft tot doel de verspreide behoeften van een netwerk van ondernemingen onder elkaar te verdelen.

Momenteel moet de gedeelde werknemer langdurig werkloos zijn (5 jaar) of het bestaansminimum of financiële sociale hulp genieten.

De werknemer werkt in meerdere ondernemingen met een enkel contract, dat verplicht van onbepaalde duur en voltijds is met de werkgeversgroepering als enige werkgever. De wet stelt dat een werkgeversgroepering de vorm moet hebben van een economisch samenwerkingsverband.

Deze hervormingen, van de hand van de ministers Laruelle en De Coninck, maken de maatregel een pak soepeler en aantrekkelijker.

De maatregel zal om de 2 jaar geëvalueerd worden door de sociale partners.

Sabine Laruelle, Ministre des PME, des Indépendants et de l'Agriculture et Monica De Coninck, Ministre de l'Emploi, se réjouissent que le Conseil des Ministres ait approuvé ce jour leur projet de loi réformant le groupement d'employeurs.

 

Les trois changements concrets proposés dans la réforme sont le suivants :

1) Octroyer ce type d'engagement pour des contrats à durée déterminée, à temps partiel ou pour un travail nettement défini ;

2) Supprimer l'exigence d'être demandeur d'emploi depuis plus de 5 ans soit ouvrir le dispositif à tous les candidats possibles ;

3) Rendre possible la constitution un groupement d'employeur sous la forme d'ASBL.


Le groupement d'employeurs est un dispositif visant à mutualiser les besoins d'un réseau d'entreprises.

Aujourd'hui, le travailleur engagé par une groupement d'employeurs doit obligatoirement être demandeur d'emploi inoccupé de longue durée (5ans) ou bénéficiaire du minimum de moyen d'existence ou de l'aide sociale financière.

Le travailleur prestant dans plusieurs entreprises conclut actuellement un seul contrat, obligatoirement à durée indéterminée et à temps plein avec le groupement d'employeurs qui constitue son employeur unique.
La loi impose enfin que le groupement d'employeurs ait la forme d'un groupement d'intérêt économique.

La réforme défendue par les Ministres Laruelle et De Coninck assouplit considérablement le dispositif et le rend plus attractif.

Le dispositif sera évalué tous les deux ans par les partenaires sociaux.

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Statut social des travailleurs indépendants : de nouvelles dispositions votées en commission parlementaire


Sabine Laruelle, Ministre des Classes moyennes, des PME, des Indépendants et de l'Agriculture, se réjouit que la Commission Economie de la Chambre des Représentants ait approuvé, ce mardi 25 février, son projet de loi portant des dispositions diverses en matière de sécurité sociale.


1. La présomption d'assujettissement des mandataires des sociétés

Une personne résidant à l'étranger, nommée comme mandataire au sein d'une société belge, était jusqu'ici considérée de facto comme un travailleur indépendant en Belgique, et donc assujetti d'office aux cotisations sociales. Contrairement à un mandataire résidant en Belgique qui, lui, pouvait prouver l'absence d'activité professionnelle, notamment en cas de totale gratuité du mandat.
Conformément à un arrêt de la Cour de Justice de l'Union européenne, la loi prévoira désormais que tout mandataire de société est présumé, sauf preuves contraires, exercer une activité professionnelle d'indépendant.
On met ainsi fin à la discrimination qui existait encore entre les résidents et non-résidents.


2. La réforme du calcul des cotisations sociales

Deux améliorations sont apportées au nouveau mode de calcul des cotisations qui entre en vigueur au 1er janvier 2015.
D'une part, les pensionnés qui continuent à travailler dans la limite légale de revenus, seront admis à payer des cotisations sociales provisoires réduites calculées sur la base du montant de cette limite.

D'autre part, en ce qui concerne la mesure d'exception prévoyant la non régularisation des dernières cotisations au moment du départ à la pension, la loi est adaptée pour assurer un même traitement de tous les indépendants quel que soit le moment où ils demandent le bénéfice de cette mesure :
la neutralisation portera sur les cotisations non encore régularisées à la date de la prise de la pension.
------------------------------------------------------
PERSBERICHT

Sociaal statuut der zelfstandigen: nieuwe bepalingen goedgekeurd door de parlementaire commissie


Sabine Laruelle, minister van Middenstand, KMO's, Zelfstandigen en Landbouw, is verheugd dat de Commissie voor het Bedrijfsleven van de Kamer van Volksvertegenwoordigers op dinsdag 25 februari haar wetsontwerp houdende diverse bepalingen inzake sociale zekerheid heeft goedgekeurd.

1. Het vermoeden van onderwerping voor vennootschapsmandatarissen.

Een persoon die in het buitenland verblijft en die binnen een Belgische vennootschap als mandataris wordt benoemd, werd in België tot op heden de facto beschouwd als zelfstandige, en dus ook ambtshalve onderworpen aan sociale bijdragen. En dit in tegenstelling tot een mandataris die in België verblijft en die kon aantonen dat het niet om een beroepsbezigheid ging, met name in geval van een mandaat volledig ten kosteloze titel.
In overeenstemming met een arrest van het Europese Hof van Justitie, zal de wet voortaan voorzien dat elke vennootschapsmandataris verondersteld zal worden, tenzij bewijs van het tegengestelde wordt aangereikt, een beroepsbezigheid als zelfstandige uit te oefenen.
Op die manier wordt een einde gemaakt aan de discriminatie die nog bestond tussen inwoners en niet-inwoners.


2. De hervorming van de berekening van de sociale bijdragen

Er worden twee verbeteringen aangebracht aan de nieuwe berekeningswijze van de bijdragen die in werking treedt op 1 januari 2015.
Enerzijds zullen de gepensioneerden die blijven werken binnen de wettelijke inkomensgrens, verminderde voorlopige sociale bijdragen mogen betalen, berekend op basis van het bedrag van deze grens.

Anderzijds, wat betreft de uitzonderingsmaatregel die de niet-regularisatie voorziet van de laatste bijdragen op het moment van de ingang van het pensioen, wordt de wet aangepast om een gelijke behandeling te waarborgen van alle zelfstandigen, ongeacht het moment waarop zij het genot van deze maatregel aanvragen:
de neutralisatie zal betrekking hebben op de bijdragen die nog niet geregulariseerd zijn op de ingangsdatum van het pensioen.

 

Evy VANDEMAELE

Nederlandstalig Woordvoerder
Kabinet van Minister Sabine LARUELLE - Minister van Middenstand, KMO'S, Zelfstandigen en Landbouw.

Porte-parole néerlandophone
Cabinet de la Ministre Sabine LARUELLE - Ministre des Classes moyennes, des PME, des Indépendants et de l'Agriculture.

Avenue de la Toison d'Or, 87 - Gulden Vlieslaan, 87
1060 Bruxelles - 1060 Brussel
Tél : 02/541.63.09 - Fax : 02/219.09.14
GSM : 0478/52.50.24
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.sabinelaruelle.be

Al 10 jaar vertolkt minister Sabine Laruelle de stem van de zelfstandigen en de landbouwers in de federale regering.
Via haar kersverse Facebookpagina blijf je op de hoogte van haar voorstellen en realisaties.
Volg haar hier: Facebook

Le Gouvernement a approuvé en première lecture trois projets déposés par Sabine Laruelle visant à améliorer la pension des indépendants : la réforme de la pension de survie, la prise en compte de tous les trimestres prestés dans calcul de pension et la prise en compte du principe d'unité de carrière dans le régime de pension des travailleurs indépendants.

 

Nieuwe reeks pensioenhervormingen voor zelfstandigen goedgekeurd

Vandaag heeft de Ministerraad in eerste lezing drie ontwerpen goedgekeurd van Sabine Laruelle, met het oog op de verbetering van het pensioen van de zelfstandigen: de hervorming van het overlevingspensioen, de inaanmerkingneming van alle gepresteerde kwartalen in de pensioenberekening en de inaanmerkingneming van het principe van eenheid van loopbaan in het pensioenstelsel van de zelfstandigen.

 

Commentaire SeniorFlex

On supprime les pensions de veuve avant 55 ans , mais il n'y a pas de plafond attaché à et pendant l'indemnité !

Encore heureux !

Par contre, le plafond est maintenu pour les pensions de survie après 55 ans .... ! 
Incomprehensible

A propos

Nous sommes des femmes et des hommes de bonne volonté, luttant en Belgique et en France, depuis 2003, contre la discrimination par l'âge dont font l'objet les seniors et pour la liberté de choix de ceux qui désirent continuer à exercer une activité lucrative après 45 ans, sans subir rejets, préjugés, pénalités ni contraintes administratives.

Suivez-nous