DISPOSITIONS LEGALES

Travailler après la Pension vous rapporte bien moins que vous ne le pensiez

 

Ref : Budget Droit 231( de Test Achats) de novembre décembre 2013 reprend, dans un article fort bien fait
les surprises qui attendent les Seniors Actifs :

1. Les Plafonds. seront indexés chaque année, contrairement au passé !
Toute la documentation nécessaire se trouve surle site de SeniorFlex. En cas de dépassement, soit vous travaillez pour rien , soit la pension est suspendue pour cette année, et vous remboursez le « trop perçu »

2. Les impôts sur revenus mixtes , moins favorables que les pensions du même montant (lien-les impôts des retraités.)Un actif paie plus d'impôt dans tous les cas.

3. Certains font ce qu'ils veulent... mais il faut avoir 65 ans et 42 ans de carrière...ce qui est difficile pour tous les universitaires !


4. Interdiction de cumuler pension et allocations sociales : ne comptez pas sur le salaire garanti, la mutuelle ou le chômage ! Pas d'indemnité de licenciement non plus

5. Pour le crédit temps , les interruptions de carrière, et le temps partiel, renseignez vous ! Quand il est autorisé, le cumul est limité à 12 mois maximum.


6. Continuer à travailler ne permet pas d'augmenter la pension de retraite.

 

Et si tout cela vous indigne , réfléchissez y au moment de voter ! SeniorFlex publie les réponses des partis aux 8 questions des Seniors actifs. Sachez que les pays voisins sont beaucoup moins hostiles au travail des Seniors, ce n'est donc pas une fatalité !
Utilisez vos droits de citoyen pour faire changer ça.
C'est la raison pour laquelle SeniorFlex veut défendre ses membres par un lobbying ciblé.

En faites- vous partie ? Voyez www.seniorflex.org

Seniorflex a voulu comparer les pensions maximales pour un isolé, dans les 3 régimes d'indépendant, salarié, et fonctionnaire de service public.

 

Les 3 montants mensuels maximum :
        1.174.14 € - indépendant
        2.144.95 € - salarié
        6.283.85 € - fonctionnaire

 

Commentaires :

INASTI :
Existe-t-il une pension maximale?
Il n'existe pas à proprement parler de pension maximale dans le régime des indépendants.
Mais le fait est que le revenu professionnel qui est pris en compte, année par année de carrière depuis 1984, pour le calcul de la pension, est plafonné de sorte que chaque année de carrière donne droit à un montant de pension maximum.
La pension de retraite maximale d'un indépendant, calculée au taux d'isolé, compte tenu d'une carrière complète en cette qualité se terminant en 2011 et de revenus maxima, s'élève à € 14.089,74 par an (€ 1.174,14 par mois) au 01.08.2012.
Ce dernier montant est soi-disant un montant "virtuel". Il ne peut en aucun cas être généralisé ni servir d'indicatif.
Il exprime ce à quoi un indépendant (isolé) peut prétendre en cas de carrière exclusive comme indépendant pendant 45 années, compte tenu de cotisations maximales versées au statut social.
Et l'on sait que cette hypothèse de travail est loin de couvrir l'ensemble des indépendants.

 

ONP -
En réponse à votre e-mail, nous vous informons que si un travailleur justifie d'une carrière complète comme employé (45 années) et que ses rémunérations atteignent toujours le plafond pour le calcul de la pension, le montant brut mensuel de la pension s'élèvera alors à :

2.144,95 euros brut (taux d'isolé au 01/09/2013 à l'indice 136,09)


Nous précisons que ces informations sont disponibles sur notre site web : http://www.onp.fgov.be. Nous vous conseillons par conséquent de visiter celui-ci.

Sdpsp :
Votre question, transmise par le Contact center à notre service, a retenu toute mon attention.
Aucune pension du secteur public ne peut dépasser le maximum absolu qui s'élève à 46.882,74 € par an à l'indice 138,01. Ce montant indexé s'élève à 75.406,20€ brut par an (indice 1,6084 au 02/01/2013) et donc à 6.283,85 € brut par mois.
Je vous prie d'agréer, Monsieur C Robert, l'assurance de ma considération distinguée.

 

NB
Le calcul de la pension individuelle se base
- sur 45 ans de carrière comptabilisée, pour un indépendant ou un salarié,
- Sur les 10 dernières années de carrière, pour un fonctionnaire.

 

remarque :vous avez dit égalité ?

En principe, tout pensionné de plus de 65 ans peut, après une carrière de 42 ans, cumuler librement et de manière illimitée une pension et une activité professionnelle.

Telle est du moins la version officielle propagée par le gouvernement.

La réalité est toutefois plus nuancée et parmi ceux qui se sont lancés dans l’aventure en se fiant à la seule parole gouvernementale – aucun texte officiel n’a encore été publié- certains risquent de s’en mordre les doigts.

Ceux qui ont bénéficié d’une bonification pour diplôme, par exemple.

Pour atteindre les conditions de carrière réclamées, « toutes les années de travail et les années assimilées seront comptabilisés dans tous les systèmes » a certes répété le Ministre De Croo, interrogé en Commission à ce sujet avant de tempérer en précisant que « les années de bonification de diplôme ou les années d’études n’entreront pas en ligne de compte ».

La bonification pour diplôme avait été introduite en son temps dans la fonction publique pour permettre aux agents plus qualifiés d’atteindre une pension maximum malgré leur entrée en service retardée par la poursuite des études nécessaires à l’accession au poste occupé.

Elle portait sur la durée des études avec en principe, un maximum de quatre ans et était automatique de sorte que personne ne sait vraiment combien de personnes sont concernées.
(CRA 53 COM 736, page 2)
 


communiqué par un de nos membre

Le Conseil des Ministres du 11 janvier 2013 a adopté des mesures pour encourager le travail des pensionnés.

1.Suppression du plafond-limite de travail autorisé en cumul emploi-retraite, 
pour les pensionnés ayant 65 ans d'âge et 42 ans de carrière.

2. 2% d'Indexation des plafonds , maintenus pour toutes les catégories , sauf exception N° 1.

 

Enfants à charge

Enfants à charge

Montant maximal autorisé

Trav salarié

Trav Indépendant

Pension de retraite avec ou sans pension de survie

Non

€ 7.570 brut

€ 6.056,01 net

Oui

€ 11.355,02 brut

€ 9.084,01 net

Uniquement pension de survie

Non

€ 17.625,60 brut

€ 14.100,48 net

Oui

€ 22.032 brut

€ 17.625,60 net

 

Limites des revenus autorisés pour des personnes de plus de 65 ans

Type de pension

Enfants à charge

Montant maximal autorisé

Trav salarié

Trav Indépendant

Pension de retraite et/ou pension de survie

Non

€ 21.865,23 brut

€ 17.492,17 net

Oui

€ 26.596,50 brut

€ 21.277,17 net

Sanction en cas de dépassement des limites

Activité professionnelle du pensionné

La pension d’un pensionné qui dépasse la limite autorisée de moins de 25 % sera diminué du pourcentage du dépassement. Un dépassement de la limite de 7 % signifie une diminution de la pension de 7 %. Autrement dit , au delà du plafond, vous travaillez pour rien,

La pension de ceux qui dépassent la limite de 25 % ou plus sera complètement suspendue.

 

Commentaires de SFX:
C'est la première fois que le Conseil des Ministres soutient officiellement le travail des pensionnés.Certes, la suppression du plafond des 65+ avec 42 ans de carrière ne touche pas beaucoup de monde, , l'indexation des plafonds est très insuffisante (oubliée depuis 2008!) et ce sont les autres qui ont justement le plus besoin de revenus supplémentaires!
Mais c'est un premier pas dans la bonne direction, qu'il ne faut pas sous estimer.

On déplore cependant qu'au même moment , Les Senioles Gouvernements régionaux décident de supprimer le libre parcours des 65+ dans tout le pays!!!
Les Seniors
ont beaucoup de difficultésr à re-trouver des activités rémunératrices et ont besoin de mobilité et d'encouragement pour ce faire.
Le signal lancé par cette suppression est contradictoire avec la position du Gouvernement Fédéral et désastreux pour combattre les préjugés de l'opinion publique.

SeniorFlex invite tous les seniors à protester auprès de TOUTES leurs relations politiques, afin d'obtenir l'abolition de cette mauvaise idée.

A propos

Nous sommes des femmes et des hommes de bonne volonté, luttant en Belgique et en France, depuis 2003, contre la discrimination par l'âge dont font l'objet les seniors et pour la liberté de choix de ceux qui désirent continuer à exercer une activité lucrative après 45 ans, sans subir rejets, préjugés, pénalités ni contraintes administratives.

Suivez-nous