INFORMATIONS BELGIQUE

Débat intéressant ce midi 20 septembre au cours de l'émission " Pour ou Contre" dur RTL TVI.
pour la réécouter cliquez ci dessous.

http://www.rtl.be/videos/info/video/596560.aspx

SeniorFlex:
  Les jeunes et les seniors ne sont pas vraiment concurrents,  ils sont complémentaires et les équipes intergénérationnelles sont les meilleures sources de créativité et d’innovation, pour autant qu’on y travaille dans le respect des  compétences et des talents de chacun !

Les exigences du marché du travail sont en constante évolution et les 45+ en sont les principales victimes. 
Une cible facile pour leurs détracteurs qui préfèrent les discriminer plutôt que les apprécier à leur juste potentiel.
 
Nous avons avons décider d’agir en nous positionnant comme intermédiaire entre les collaborateurs matures et les entreprises.

Qui sommes-nous ?
3 professionnels venus d’horizons différents mais avec la même conviction ; les 45+ sont sources de motivation, d’expertise et d’expérience ! 
Notre mission: créer des situations win-win entre les organisations et les 45+.
 
Pour en savoir plus, surfer dès à présent sur notre website http://www.45-plus.be/fr/nos-services .

 

SeniorFlex dit Bravo à ces créateurs qui complètent notre offre !

Unia, Centre interfédéral pour l'égalité des chances, salue le jugement du tribunal de Gand qui a condamné une entreprise à une astreinte pour discrimination sur base de l'âge.

La candidature d'un homme de 59 ans avait été rejetée par cette société belge en raison de son âge.
L'homme de 59 ans avait décidé d'engager une action en justice ayant appris par courriel que sa candidature n'avait pas été retenue en raison de son âge dans la cadre d'une procédure de recrutement.

Devant le tribunal, cette entreprise, qui est Dovy Keukens selon Het Nieuwsblad, avait même avancé l'argument selon lequel les travailleurs plus âgés avaient plus de difficultés à maîtriser certains logiciels.

Le tribunal de Gand a balayé cet argument et condamné la société belge à une astreinte de mille euros par nouvelle infraction, à verser des dommages-intérêts à hauteur de 25 000 euros à la victime, à afficher visiblement la condamnation dans ses locaux.

A propos

Nous sommes des femmes et des hommes de bonne volonté, luttant en Belgique et en France, depuis 2003, contre la discrimination par l'âge dont font l'objet les seniors et pour la liberté de choix de ceux qui désirent continuer à exercer une activité lucrative après 45 ans, sans subir rejets, préjugés, pénalités ni contraintes administratives.

Suivez-nous